Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Quel tissu pour du linge éco-responsable ?

Chez Benenota nous avons à coeur de concevoir du linge et des accessoires de bain responsables et de qualité. C’est pourquoi nous accordons beaucoup d’importance aux choix des matières premières que nous utilisons. Nous voulons aussi être le plus transparent possible sur nos produits. Voici donc les avantages et les inconvénients des différentes fibres utilisables pour des pièces en éponge.

 

Pourquoi s'être lancé dans la confection de mini-gants lavables ?

Avant de créer Benenota nous utilisions, comme beaucoup, des cotons jetables. Cependant, ces derniers, à usage unique, viennent remplir notre poubelle et vider notre porte monnaie sur le long terme. Selon le site Consoglobe, nous utiliserions en France – particulièrement les femmes – 6 cotons par jour en moyenne, ce qui représente 180 cotons par mois et donc 2100 cotons en un an. Face à ce constat, avec Mamie nous voulions proposer une alternative plus responsable et durable : nos mini-gants lavables.

 

Exit le coton conventionnel

La culture du coton conventionnel est l’une des plus polluantes au monde. Selon le CNRS, il faudrait 5260 L d’eau pour produire 1kg de coton. La culture de cette plante ne représente que 2 à 4% des terres cultivées mais consomme néanmoins 24% des pesticides mondialement produits. Enfin, le blanchiment du coton nécessite l’usage de chlore ou d’azurants chimiques et la teinture des métaux lourds (et donc toxiques) comme le plomb et le chrome.

 

coton

 Source : Pexel

 

Le coton bio : peut mieux faire 

Cultivé sans pesticides, le coton issu de l’agriculture biologique est plus respectueux de l’environnement. Son traitement exclu les produits chimiques utilisés sur le coton conventionnel. S’il n’est plus nécessaire de le laver (pour retirer la majeur partie des substances nocives et polluantes), sa culture nécessite encore une grande quantité d’eau. Par ailleurs, à l’usage, la fibre de coton devient rêche au fil des lavages. Elle n’est donc pas idéale pour un usage dans la salle de bain.

 

Le bambou : une fibre intéressante

La culture du bambou mérite que l’on s’y arrête. L’exploitation de cette plante est écologique : elle ne nécessite que très peu d’eau et pas de produits phytosanitaires. De plus, le bambou stabilise, assainit les sols et retient le CO2. Enfin, il faut souligner que le rendement en production est beaucoup plus important que les autres fibres naturelles. 

Le point noir vient de l’extraction de sa fibre. Aujourd’hui, nous retrouvons principalement sur le marché de la viscose de bambou, c’est-à-dire que la plante a été transformée chimiquement en matière tissable. Si les produits utilisés à l’extraction peuvent être nocifs pour l’environnement, ils sont sans danger pour l’homme. C’est pour cela que nous pouvons retrouver de la viscose de bambou certifiée OEKO-TEX® (ce qui garanti un tissu exempt de tout produit nocif pour la santé). 

Le lyocell est, quand à lui, plus responsable. Ce procédé de transformation utilise un solvant beaucoup moins polluant que celui utilisé par la viscose. De plus, il est réutilisé à 99%, non toxique et demande très peu d’eau ce qui limite considérablement son impact sur l’environnement. Malheureusement, ce type de tissu est moins répandu que la viscose et est plus coûteux.

Cependant le tissu en bambou est idéal pour une utilisation dans nos salles de bain. Il absorbe 4 fois plus que le coton, il est très doux, souple et conserve ses propriétés dans le temps. C’est pourquoi nous l’avons choisi pour confectionner nos mini-gants, serviettes à cheveux et bandeaux de soin.

 

bambou

 Source : Pexel

 

L'eucalyptus : une fibre prometteuse

La fibre d’eucalyptus nous plait particulièrement car c’est la plus respectueuse de l’environnement. Tout comme le bambou, l’eucalyptus peut être transformé en viscose ou en lyocell.  Lorsqu’il est transformé en lyocell, il provient de forêts éco-gérées. Il s’agit également de la fibre qui produit la meilleure qualité de tissu pour une quantité de déchets minimale.

Très facile d’entretien, le tissu issu de l’eucalyptus est doux et souple. Nous envisageons de l’intégrer davantage à nos produits.

 

eucalyptus
Source : Unsplash

Vous l’avez bien compris, l’empreinte environnementale des tissus que nous utilisons est très importante à nos yeux. En parallèle, nous devons aussi prendre en compte les caractéristiques techniques du tissu afin de confectionner des produits pratiques, durables et agréables à utiliser.

À ce jour, il n’existe pas de solution parfaite. Mais chez Benenota, nous sommes persuadés que chacun peut agir à son niveau. Dans cette perspective, valoriser et utiliser des produits lavables est une solution durable.

 

Nos sources :

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.